Navigation – Plan du site
Actualité économique
4

Hôpital : qualité des soins mais manque de personnel

Isabelle Bourgeois
p. 38

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Le coût des soins stationnaires dans les 2 104 hôpitaux que compte l’Allemagne était de 58 milliards € en 2006, soit 2,3 % de plus en un an (Destatis). La hausse (1,3 milliards €) est due majoritairement aux coûts d’infrastructure et d’équipement (+5,9 %), la masse salariale n’ayant progressé que de 0,6 %. Si le coût moyen des soins par patient s’est élevé à 3 447 € (+0,5 %), les disparités régionales sont fortes : la fourchette s’étend entre 2 920 € (Mecklembourg) et 3 919 € (Berlin), voire 4 009 € (Hambourg). Dans ces deux derniers Länder, les coûts sont néanmoins en baisse (-0,7 % pour le Land capitale, -4,1 % pour la métropole portuaire). Les dépenses brutes des hôpitaux, qui incluent notamment les soins ambulatoires, la recherche et l’enseignement, ont atteint 66,1 milliards €. La masse salariale s’y taille la part du lion avec 62,3 % des dépenses.

2Malgré cet intense effort financier et une série de réformes, l’image qu’ont les Allemands des soins hospitaliers reste mitigée : elle est bonne pour 44 % seulement des Allemands et ne s’est pas améliorée depuis 1970 (45 %), comme le révèle une enquête effectuée en octobre 2007 par l’Institut für Demoskopie d’Allensbach pour le prestataire de services financiers MLP auprès d’un échantillon représentatif de 1 879 personnes de plus de 16 ans ayant fait récemment un séjour à l’hôpital (MLP-Gesundheitsreport 2007). Si la qualité des médecins et du personnel soignant n’est pas en cause, bien au contraire, puisque 91 % des sondés se disent satisfaits (et que 50 % louent la compétence des médecins), le bât blesse quant à leur disponibilité. 53 % des personnes interrogées estiment que « les médecins n’ont pas assez de temps à consacrer au patient » ; ils n’étaient que 31 % à faire le même constat en 1995. Aujourd’hui, 37 % regrettent la pénurie de personnel soignant (29 % seulement en 1995). Mais 76 % des Allemands soulignent sa prévenance et sa serviabilité. La même proportion relève la grande propreté des locaux, même si 20 % des sondés considèrent que les équipements sanitaires ne sont pas suffisants…Un progrès à constater néanmoins, et qui traduit les récents gains d’efficience du système hospitalier allemand : les sondés ne sont plus que 12 % à penser qu’ils auraient pu quitter l’hôpital plus tôt.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Bourgeois, « Hôpital : qualité des soins mais manque de personnel », Regards sur l'économie allemande, 84 | 2007, 38.

Référence électronique

Isabelle Bourgeois, « Hôpital : qualité des soins mais manque de personnel », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 84 | décembre 2007, document 4, mis en ligne le 01 décembre 2009, consulté le 23 mars 2017. URL : http://rea.revues.org/578

Haut de page

Auteur

Isabelle Bourgeois

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page