Navigation – Sitemap
Actualité économique

Radio analogique : fin des ondes moyennes le 31-12

Isabelle Bourgeois
p. 39-40

Index-Einträge

Mots-clés :

radio
Seitenanfang

Text / Exzerpt

Cairn

Volltext ist für Abonnenten oder auf Pay-per-View auf Cairn Plattform verfügbar. Volltext wird unter dieser URL frei zugänglich am Januar 2019.
Diesen Artikel lesen

Text-Vorschau

Dans la nuit du 31 décembre 2015, la radio Deutschlandfunk (Cologne) cessera d’émettre en ondes moyennes. Elle est la dernière de toutes les radios publiques allemandes à abandonner la bande de fréquences 531 à 1 611 kHz en usage depuis la naissance du média radio dans les années 1920. Elle s’était en effet vu accorder un sursis lié notamment à son statut particulier. Avant l’Unité allemande, sa mission était de desservir « l’Allemagne et l’Europe », c’est-à-dire d’informer les Allemands de la RDA et les pays du bloc soviétique sur l’actualité du monde occidental comme sur celle de leurs pays ; or à l’ère du tout terrestre analogique, seules les ondes moyennes (connues aussi sous le nom de « petites ondes » en France) permettaient de couvrir ces moyennes distances. Après l’Unité, Deutschlandradio avait été, non sans mal d’ailleurs (voir REA 98-99/2010), transformée en la seule radio nationale existant en Allemagne. En tant que telle, elle avait également pour spécificité de diffuser...

Seitenanfang

Zitierempfehlung

Papierversionen:

Isabelle Bourgeois, « Radio analogique : fin des ondes moyennes le 31-12 », Regards sur l'économie allemande, 118-119 | 2015, 39-40.

Online-Version

Isabelle Bourgeois, « Radio analogique : fin des ondes moyennes le 31-12 », Regards sur l'économie allemande [Online], 118-119 | Dezember 2015, Online erschienen am: 31 Dezember 2017, abgerufen am 23 Mai 2017. URL : http://rea.revues.org/4901

Seitenanfang

Autor

Isabelle Bourgeois

Weitere Artikel des Autors

Seitenanfang

Urheberrechte

© CIRAC

Seitenanfang