Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Zone Euro

p. 76
Référence(s) :

AGLIETTA Michel, Sortir de la crise et inventer l’avenir, Michalon Editeur, Paris, 2014, 328 p.

BECK Hanno, PRINZ Aloys, Die große Geldschmelze. Wie Politik und Notenbanken unser Geld ruinieren, Carl Hanser Verlag, Munich, 2014, 284 p.

Texte intégral

1Deux professeurs d’université (BECK : économie ; PRINZ : finances) nous expliquent intelligiblement les mécanismes des crises financières depuis la « bulle Internet ». Leur origine ? Les banques centrales sont « dégradées au rang de commis aux ordres des marchés financiers et du politique ». Pour limiter les risques d’erreurs, il faut donc des citoyens éclairés… Quant à l’avenir de l’UEM, il consiste en cette alternative : plus d’intégration et de solidarité ou bien plus de responsabilité assumée de la part de ses membres. Le contraste avec l’ouvrage de M. AGLIETTA, qui s’inquiète lui aussi de l’avenir de la zone Euro, est frappant, tant il révèle l’ampleur des différences culturelles entre nos deux pays. Le spécialiste français développe une « vision », fondée sur une réflexion théorique – tout à l’inverse de la démarche analytique des auteurs allemands. Enfin, son approche est politique, comme le révèle cette phrase de la 4e de couverture : « l’absence de coopération de l’Allemagne pour soutenir la croissance de la zone euro réduit à néant les efforts de rigueur budgétaire des pays, dont la France, parce que les politiques d’austérité étouffent l’investissement productif » (sic). (Isabelle Bourgeois)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Zone Euro », Regards sur l'économie allemande, 116-117 | 2015, 76.

Référence électronique

« Zone Euro », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 116-117 | juillet 2015, mis en ligne le 01 juillet 2015, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://rea.revues.org/4857

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page