Navigation – Plan du site
Articles

Kärcher – performance et valeurs d’une ETI familiale

Markus Wiederspahn et Isabelle Bourgeois
p. 33-42

Résumé

En France, les ETI allemandes font rêver. Hautement compétitives et innovantes, (presque) toujours leaders mondiales, ces entreprises industrielles considérées aujourd’hui comme modèles ont pourtant commencé, un jour, toutes petites. Comment ces PME ont-elles fait pour devenir grandes ? Quel est le secret de leur croissance et de leur positionnement à l’international ?
Pour le comprendre, rien de mieux que de plonger dans la culture d’une entreprise allemande si emblématique en France que son nom a enrichi le patrimoine linguistique national. Et comme ces championnes allemandes sont plus fourmis que communicantes, que les différences dans les cultures entrepreneuriales de nos deux pays sont immenses, et que le modèle du Mittelstand relève de l’understatement outre-Rhin puisque ce sont ses valeurs qui portent la compétitivité allemande, il nous a semblé que la meilleure solution était de concevoir et de réaliser ce portrait d’entreprise en partenariat – autre trait si caractéristique de la culture des affaires en Allemagne.
Au fur et à mesure qu’on entre plus avant dans le fonctionnement d’une entreprise représentative du Mittelstand, on s’aperçoit que son succès repose sur la conception du travail au sein d’une collectivité organisée pour que « morale et profit » soient toujours compatibles (Enste, 2007). Le maître mot en est un climat de confiance. Quant à l’innovation, elle est le fruit du travail de chacun au quotidien, optimisé grâce à la circulation permanente des savoirs au sein de l’entreprise comme par un investissement conséquent dans la qualification qui accorde une large priorité au savoir-faire opérationnel de chaque salarié – en un mot : au facteur humain.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Priorité de la politique économique allemande : créer un cadre porteur…
… pour des PME performantes
Un « cluster du Mittelstand » dans le sud-ouest de l’Allemagne
Comment une PME allemande est devenue une ETI et un leader mondial
France : première étape de l’internationalisation
Kärcher n’est plus une PME, mais appartient toujours au Mittelstand
Il se définit par des critères qualitatifs
Les origines : Alfred Kärcher, inventeur et entrepreneur
Une trajectoire classique : inventions, dépôt de brevets, production…
… puis développement par les successeurs de l’inventeur
Internationalisation et concentration sur un cœur de métier
Aujourd’hui, 85 % du CA réalisés hors d’Allemagne
1974 : repositionnement sur les nettoyeurs haute pression
Adoption du « jaune Kärcher » et centrage sur les solutions de nettoyage
Un éventail de produits en constante évolution
Ratio R&D/CA : 5 %
Premier nettoyeur haute pression portable
Extension de la gamme pour les particuliers
Cible des professionnels : extension au marché communal
Puis au créneau de l’eau potable
L’innovation est plus que la R&D ; elle est le fait de tout un chacun…
… et elle signifie adaptation à la demande du client
Une culture centrée sur le facteur humain
Le secret de la compétitivité : la proximité avec le client
Une identité fondée sur des valeurs qui sont réalité vécue
Engagement dans la formation professionnelle initiale…
… et la formation continue qui valorise le potentiel individuel
Une attention particulière à la relève des cadres dirigeants
Une politique du personnel reconnue
Stabilité des effectifs et flexibilié
Une culture fondée sur la confiance et la circulation des savoirs…
… est la clé de la compétitivité économique
Responsabilité sociale et environnementale
Les fournisseurs sont des partenaires
Sauvegarde du patrimoine culturel

Aperçu du début du texte

Priorité de la politique économique allemande : créer un cadre porteur…

L’économie allemande confirme son rôle d’ancre de stabilité dans l’Union. Le Mittelstand est sa colonne vertébrale ; ces dernières années, les petites et moyennes entreprises ont apporté une contribution déterminante aux performances allemandes. Notre politique continuera donc de poursuivre son objectif central : renforcer la dynamique entrepreneuriale.

Voilà ce que déclare un communiqué du ministère fédéral de l’Economie et de l’Energie (BMWi, 2013a). Devenue quasi rituelle en Allemagne, cette formule souligne la priorité que toute politique économique allemande accorde à la pérennité des conditions-cadre réservées aux PME du Mittelstand. Car, la crise financière au sein de l’UE l’a révélé au grand jour, ces entreprises qui constituent le socle de l’activité en Allemagne sont un facteur clé ayant permis à l’économie allemande de sortir renforcée de ces années conjoncturellement difficiles.

… pour des PME performan...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Markus Wiederspahn et Isabelle Bourgeois, « Kärcher – performance et valeurs d’une ETI familiale », Regards sur l'économie allemande, 113 | 2014, 33-42.

Référence électronique

Markus Wiederspahn et Isabelle Bourgeois, « Kärcher – performance et valeurs d’une ETI familiale », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 113 | juillet 2014, mis en ligne le 17 juillet 2016, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://rea.revues.org/4690 ; DOI : 10.4000/rea.4690

Haut de page

Auteurs

Markus Wiederspahn

Responsable-Groupe Presse et relations publiques, Kärcher GmbH & Co. KG

Isabelle Bourgeois

Rédactrice en chef de Regards sur l’économie allemande

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page