Navigation – Plan du site
Éditorial

Offensive en trompe-l’œil contre le Pacte européen de stabilité

René Lasserre
p. 1-2

Entrées d’index

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Outre qu’il avait pour objet principal, et jusqu’alors inédit, de désigner formellement à l’issue des élections au Parlement européen le nouveau président de la Commission européenne en la personne de Jean-Claude Juncker, le dernier sommet européen ne restera pas dans les annales. Si ce n’est qu’il a donné une nouvelle fois l’occasion de relancer le sempiternel débat d’école sur l’assouplissement des règles du Pacte de stabilité, considéré comme la clé d’une nécessaire réorientation de la politique économique européenne.

L’offensive est venue une fois de plus de l’Europe sub-rhénane, à l’initiative de son chef de file naturel, le Président François Hollande, conforté en l’occurrence par l’entrée en scène remarquée du nouveau Président du Conseil italien Matteo Renzi, mais surtout par la « parole révélée » venue d’Allemagne, celle du nouveau Vice-Chancelier social-démocrate et ministre fédéral de l’Economie, Sigmar Gabriel. Ce dernier n’a pas hésité, sans doute plus par solidarité par...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

René Lasserre, « Offensive en trompe-l’œil contre le Pacte européen de stabilité », Regards sur l'économie allemande, 113 | 2014, 1-2.

Référence électronique

René Lasserre, « Offensive en trompe-l’œil contre le Pacte européen de stabilité », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 113 | juillet 2014, mis en ligne le 17 juillet 2014, consulté le 24 avril 2017. URL : http://rea.revues.org/4678

Haut de page

Auteur

René Lasserre

Professeur, directeur du CIRAC

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page