Navigation – Plan du site
Notes de lecture
6

Ordo-libéralisme

PTAK Ralf, Vom Ordoliberalismus zur Sozialen Marktwirtschaft. Stationen des Neoliberalismus in Deutschland
Référence(s) :

PTAK Ralf, Vom Ordoliberalismus zur Sozialen Marktwirtschaft. Stationen des Neoliberalismus in Deutschland, Leske + Budrich, Opladen, 2004, 334 p.

Texte intégral

1Par « néo-libéralisme », l’auteur de cette thèse de politique économique soutenue à l’Université de Hambourg, entend « ordo-libéralisme ». C’est-à-dire l’émergence dans le monde industrialisé, après la crise de 1929, d’une nouvelle approche du libéralisme, largement inspirée par la pensée allemande. Celle-ci déboucha après la guerre sur le développement outre-Rhin du concept « d’économie sociale de marché ». Mais au fil du temps (et du déséquilibre entre les deux termes, lié à une dérive de la conception du « social »), ce concept était devenu flou. Ce n’est que depuis les grands changements intervenus dans le monde au début des années 1990, et avec l’accélération de la globalisation, que le concept tend à prendre une consistance nouvelle – l’occasion, pour l’auteur, d’en retracer les sources et évolutions historiques. (ib)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Ordo-libéralisme », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 80 | mars 2007, document 6, mis en ligne le 23 avril 2008, consulté le 16 octobre 2017. URL : http://rea.revues.org/454

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page