Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Portrait à charge

HÖHLER G., Die Patin. Wie Angela Merkel Deutschland umbaut
Référence(s) :

HÖHLER G., Die Patin. Wie Angela Merkel Deutschland umbaut, Orell Füssli Verlag, Zurich, 2012, 296 p.

Texte intégral

Texte intégral en libre accès disponible depuis le 27 octobre 2014.

1Intitulé « Die Patin », en allusion au film « Le Parrain » (Francis Ford Coppola, 1972), ce portrait de la chancelière Merkel a défrayé la chronique outre-Rhin. L’auteur, professeur des universités et conseillère économique et politique (les médias la présentent comme ex-conseillère du chancelier Kohl), s’y livre à un véritable règlement de comptes avec la chancelière. Ses munitions sont de gros calibre, comme le montrent les titres des chapitres : « La louve et le silence des hommes », « Nouveau design pour le magasin d’armes du pouvoir » ou « Le crépuscule des présidents – drame en trois actes ». Ses reproches à Angela Merkel ? Mener une politique de pouvoir au détriment de l’intérêt général ; faire fi des valeurs ; miner la concurrence des idées et approches qui fonde la démocratie allemande ; centraliser les décisions en République fédérale et détruire l’économie sociale de marché ; s’asseoir sur le droit en matière de politique européenne, etc. Gageons que ce portrait à charge de la femme « la plus puissante » d’Europe saura séduire un certain nombre de lecteurs en France… (ib)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

«  Portrait à charge », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 106 | octobre 2012, mis en ligne le 27 octobre 2014, consulté le 26 octobre 2014. URL : http://rea.revues.org/4479

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page