Navigation – Plan du site
Notes de lecture
7

Unité allemande

SCHRÖDER Richard, Die wichtigsten Irrtümer über die deutsche Einheit
Référence(s) :

SCHRÖDER Richard, Die wichtigsten Irrtümer über die deutsche Einheit, Verlag Herder, Fribourg-en-Brisgau, 2007, 254 p.

Texte intégral

1Le professeur Schröder (Université Humboldt de Berlin), philosophe, juge constitutionnel dans le Land de Brandebourg et membre du Conseil national d’éthique entre autres fonctions, passe en revue dans ce brillant essai « les principales erreurs » de jugement et idées reçues sur l’unité allemande pour mieux leur tordre le cou. En voici quelques-unes : « le taux de conversion monétaire était une erreur », « le régime de RDA était plus juste que l’actuel », « les Allemands de l’est n’ont jamais appris à réellement travailler », ils « ont été spoliés de leur droit à l’autodétermination ». Ou encore : « l’unité allemande est un échec », l’Allemagne de l’est « n’est qu’une vallée des pleurs », « les Allemands de l’est ne sont pas reconnaissants » etc. Non, explique R. Schröder, ces visions réductrices et ces amalgames ne servent pas la véracité des faits. S’ils ont la vie dure, c’est bien sûr dû aux lois inhérentes à l’information qui privilégie le catastrophisme. Mais la vraie raison est autre : ces contrevérités se nourrissent d’illusions perdues ; la confrontation avec la réalité brute est inconfortable et débouche sur une insatisfaction généralisée qui amène à considérer d’un œil critique et suspicieux même les aspects les plus objectivement positifs. Par-delà les points abordés, présentés factuellement et analysés en toute neutralité, l’ouvrage dresse le portrait d’une société allemande aux prises avec ses multiples contradictions. Remarquablement bien écrit, d’une grande simplicité dans la démonstration, cet ouvrage mériterait d’être traduit en français. Il permettrait aux lecteurs du partenaire privilégié de l’Allemagne d’appréhender avec empathie et ainsi de mieux comprendre les enjeux sous-jacents des débats allemands sur l’échec ou le succès de l’Unité. Surtout, sa lecture forcerait à relativiser un certain nombre de jugements souvent hâtifs et rarement objectifs sur l’évolution réelle d’une Allemagne tout banalement réunifiée et dont le rêve hégémonique qu’on lui prête volontiers de ce côté-ci du Rhin volera en éclats face aux innombrables visions partielles et contradictoires qu’ont nos voisins de leur propre destin. (ib)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Unité allemande », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 82 | juillet 2007, document 7, mis en ligne le 23 avril 2008, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://rea.revues.org/438

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page