Navigation – Plan du site
Actualité économique

Distribution : le « modèle » ALDI

Isabelle Bourgeois
p. 38

Texte intégral

1En Allemagne plus qu’en France, le commerce alimentaire de détail est en recul face au hard discount. Les Lidl, Tesco et, surtout ALDI, se taillent une part de mar­ché (plus de 37 %) en forte progression. Ils ont profondément modifié le compor­te­ment d’achat des Allemands. Ce n’est pas tant le facteur prix qui les attire, que « la gamme réduite de produits, des gondoles simplifiées et le gain de temps », ex­plique une récente étude réalisée par le cabinet McKinsey, qui conseille au com­merce de détail de s’inspirer des méthodes du hard discount. ALDI est de loin le leader en Allemagne, avec un CA annuel de quelque 33 milliards € ; c’est un si­xième du CA de Wal-Mart. Dans un portrait du groupe familial, qui vient d’être pu­blié aux Editions Campus (Dieter Brandes, Die 11 Geheimnisse des ALDI-Erfolgs), son an­cien PDG livre les secrets d’une success story qui avait débuté en 1948 à Essen, dans la Ruhr. Au sortir de la guerre, la gamme de produits disponibles et abor­dables était alors forcément réduite. A l’époque, la nécessité faisait loi. L’austérité est devenue culte : ALDI est aujourd’hui un lieu ‘branché’ pour cette bourgeoisie fri­leuse qui compose ce que les sociologues d’outre-Rhin appellent le ‘nouveau centre’. (IB)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Bourgeois, « Distribution : le « modèle » ALDI », Regards sur l'économie allemande, 65 | 2004, 38.

Référence électronique

Isabelle Bourgeois, « Distribution : le « modèle » ALDI », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 65 | mars 2004, mis en ligne le 29 octobre 2009, consulté le 29 avril 2017. URL : http://rea.revues.org/3952

Haut de page

Auteur

Isabelle Bourgeois

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page