Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Fret ferroviaire

DABLANC Laetitia (ed), Quel fret ferroviaire local ? Réalités françaises, éclairages allemands
Référence(s) :

DABLANC Laetitia (ed), Quel fret ferroviaire local ? Réalités françaises, éclairages allemands, Trans­ports Recherche Innovation, La Documentation française, Paris, 2009, 235 p.

Texte intégral

1Cet ouvrage vient clore le projet « shortlines », dessertes locales de fret ferroviaire : pers­pectives économiques, environnementales et territoriales, mené sur la période 2005-2008 par une équipe d’universitaires français et allemands, et soutenu par l’ADEME dans le cadre du programme interministériel de soutien à la recherche et à l’innovation dans les transports terrestres (Predit). Si la RFA a opté pour la libéralisation de son fret ferro­viaire dès les années 1993-1995 de sorte qu’aujourd’hui, plus de 300 entreprises du sec­teur opèrent sur son territoire, le processus s’est accéléré ces dernières années de ce côté-ci du Rhin, avec l’achèvement de la libéralisation du marché du fret ferroviaire, l’accé­lération des restructurations dans ce domaine d’activité au sein de la SNCF et l’apparition du con­cept d’opérateur ferroviaire de proximité, le tout sur fond de Grenelle environnemen­tal. A la lumière de l’exemple américain, les auteurs s’interrogent plus particulièrement sur la perti­nence de services ferroviaires de courte distance pour le transport de marchan­dises, éva­luant en outre l’intérêt énergétique et environnemental des dessertes « short­lines » dans l’objectif d’informer décideurs politiques, élus régionaux et responsables d’en­treprise. (sh)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

«  Fret ferroviaire », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 93 | octobre 2009, mis en ligne le 15 octobre 2009, consulté le 27 juin 2017. URL : http://rea.revues.org/3923

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page