Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Théories économiques

AKERLOF George A., SHILLER Robert J., Animal Spirits – Wie Wirtschaft wirklich funktioniert
Référence(s) :

AKERLOF George A., SHILLER Robert J., Animal Spirits – Wie Wirtschaft wirklich funktioniert, Campus Verlag, Francfort-sur-le-Main, 2009, 300 p.

Texte intégral

1Avec la crise du capitalisme actuelle, la « main invisible » semble désormais engourdie : la théorie de l’autorégulation du marché par Adam Smith suppose en effet que les acteurs économiques, en d’autres termes les êtres humains, agissent de manière totalement ra­tionnelle. Or, qu’en est-il des instincts qui régissent nos actes ? Deux économistes de re­nom (G. AKERLOF a reçu en 2001 le prix Nobel de la discipline) proposent d’intégrer cette dimension psychologique au fonctionnement macroéconomique, s’inspirant de la théorie keynésienne des « animal spirits ». Dès lors, ils réaffirment la fonction régulatrice de l’Etat, dont le rôle consisterait à juguler les « animal spirits » et à en extraire l’essence créative. Un retour aux leçons tirées de la crise des années 1930, dont on pourra cependant regret­ter la référence par trop directe à Keynes, occultant dès lors la pos­sibilité éventuelle d’une « troisième voie ». (sh)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Théories économiques », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 92 | juillet 2009, mis en ligne le 28 août 2009, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://rea.revues.org/3782

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page