Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Fédéralisme

SCHARPF Fritz W., Föderalismusreform – Kein Ausweg aus der Politikverflechtungsfalle?
Référence(s) :

SCHARPF Fritz W., Föderalismusreform – Kein Ausweg aus der Politikverflechtungsfalle?, Schriften aus dem Max-Planck-Institut für Gesellschaftsforschung, Campus Verlag, Francfort-sur-le-Main, 2009, 174p.

Texte intégral

1La réforme du fédéralisme de 2006, visant à améliorer l’articulation des compétences entre l’Etat fédéral et les Länder via notamment la réduction des zones d’interdépendance déci­sionnelle, n’a pas permis la mutation nécessaire (et réalisable) du système politique outre-Rhin. Voici le constat d’échec dressé par F. W. SCHARPF, directeur émérite de l’Institut Max Planck de recherche sociétale de Cologne. En sa qualité d’expert, il avait pris part en 2003-2004 aux consultations de la commission en charge de moderniser le régime fédéral alle­mand. Déplorant la persistance des domaines de friction entre les deux échelons con­cernés, corollaire selon lui du « fédéralisme coopératif », il propose de flexibiliser la coordi­nation Bund/ Länder et d’accroître l’autonomie politique des différents niveaux décisionnels. (sh)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Fédéralisme », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 92 | juillet 2009, mis en ligne le 28 août 2009, consulté le 23 avril 2017. URL : http://rea.revues.org/3779

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page