Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Société du savoir

KEELEY Brian, Le capital humain. Comment le savoir détermine notre vie
Référence(s) :

KEELEY Brian, Le capital humain. Comment le savoir détermine notre vie, Les essentiels de l’OCDE, Editions OCDE, Paris, 2007, 159 p.

Texte intégral

1La mondialisation de la production industrielle, portant atteinte à l’emploi peu qualifié dans les pays développés, ainsi que l’avènement de la société du savoir, ont pour corollaire l’évolution constante des compétences requises sur le marché du travail dans des sociétés par ailleurs en proie au vieillissement démographique. Dans ce contexte, les membres de l’OCDE ont depuis longtemps saisi les enjeux de la valorisation du capital humain qui, selon l’organisation, « recouvre les connaissances, les qualifications, les compétences et les autres qualités d’un individu qui favorisent le bien-être » non seulement économique, mais aussi personnel et social. La présente analyse inaugure le lancement de la collection Les essentiels de l’OCDE, dont la vocation est de sensibiliser un plus large public à ses travaux. Elle ne prétend nullement à l’exhaustivité : libre au lecteur de poursuivre ou non ses recherches à la faveur des nombreuses références citées en fin d’ouvrage… (sh)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Société du savoir », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 90 | mars 2009, mis en ligne le 25 mars 2009, consulté le 22 septembre 2017. URL : http://rea.revues.org/3603

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page