Navigation – Plan du site
Notes de lecture
3

Europe

DOUTRIAUX Yves, LEQUESNE Christian, Les institutions de l’Union européenne / DUBOUIS Louis (dir.), L’Union européenne / GERHARDS Jürgen, HÖLSCHER Michael, Kulturelle Unterschiede in der europäischen Union. Ein Vergleich zwischen Mitgliedsländern, Beitrittskandidaten und der Türkei / HAGEN Lutz M. (ed.), Europäische Union und mediale Öffentlichkeit. Theoretische Perspektiven und empirische Befunde zur Rolle der Medien im europäischen Einigungsprozess / SEIBOLD Ute, Die Kontrolle der Europäischen Kommission durch das Europäische Parlament. Inhalt und Umfang
Référence(s) :

DOUTRIAUX Yves, LEQUESNE Christian, Les institutions de l’Union européenne, 5e édition, Coll. Réflexe Europe, La documentation Française, Paris, 2005, 188 p.

DUBOUIS Louis (dir.), L’Union européenne, Coll. Les notices, La documentation Française, Paris, 2004,  224 p.

GERHARDS Jürgen, HÖLSCHER Michael, Kulturelle Unterschiede in der europäischen Union. Ein Vergleich zwischen Mitgliedsländern, Beitrittskandidaten und der Türkei, VS Verlag für Sozialwissenschaften, Wiesbaden, 2005, 316 p.

HAGEN Lutz M. (ed.), Europäische Union und mediale Öffentlichkeit. Theoretische Perspektiven und empirische Befunde zur Rolle der Medien im europäischen Einigungsprozess, Herbert von Halem Verlag, Cologne, 2004,  242 p.

SEIBOLD Ute, Die Kontrolle der Europäischen Kommission durch das Europäische Parlament. Inhalt und Umfang, Coll. Rechtswissenschaft, vol. 4020, Peter Lang, Francfort/Main, 2004, 270 p.

Texte intégral

1L’Europe suscite une abondante littérature de part et d’autre du Rhin. On y relève des outils pédagoqique (La documentation Française) d’autant plus précieux que nous connaissons mal encore L’Europe. Il est vrai que nous la percevons mal. Nos hommes politiques se réfèrent rarement, lorsqu’ils exposent leurs stratégies dans leur espace public national, à leur contribution à l’œuvre d’intégration européenne. Et nos médias ne relayent que parcimonieusement les décisions adoptées ou les arguments défendus au cours des négociations dans la lointaine « Bruxelles ». Il est vrai que l’espace public européen se caractérise par la diversité des approches nationales, ainsi que le rappelle un ouvrage collectif consacré à la question (HAGEN). Et de ce fait, nous n’avons qu’une vague idée de ce que représente réellement la diversité culturelle au sein de l’UE. La méconnaissance des principaux éléments au fondement des idées ne contribue pas à aborder sereinement les questions, cruciales, liées à l’intégration ou l’élargissement. Ce constat a incité les auteurs d’un autre ouvrage collectif (GERHARDS et al.) à aborder quelques thèmes fondateurs pour les identités des Etats membres : rôle de la religion, rôle de la femme, approches de l’économie de marché ou approches du modèle social. Si le reproche d’un ‘déficit démocratique’ de l’UE se nourrit largement de ces méconnaissances comme d’une information insuffisante, les institutions communautaires elles-mêmes contribuent à l’étayer. Ce fut longtemps le cas d’un Parlement européen négligeant quelque peu sa fonction de contrôle démocratique des décisions de la Commission, ainsi que le rappelle cette thèse de droit européen (SEIBOLD). Mais le Traité constitutionnel y remédie, en clarifiant notamment le rôle des institutions communautaires et leur articulation avec celles des Etats membres. (ib)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Europe », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 71 | mai 2005, document 3, mis en ligne le 24 avril 2008, consulté le 25 mars 2017. URL : http://rea.revues.org/351

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page