Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Europe

BACH Maurizio, Europa ohne Gesellschaft. Politische Soziologie der europäischen Integration
Référence(s) :

BACH Maurizio, Europa ohne Gesellschaft. Politische Soziologie der europäischen Integration, coll. Neue Bibliothek der Sozialwissenschaften, VS Verlag für Sozialwissenschaten, Wiesbaden, 2008, 208 p.

Texte intégral

1Le concept « Europe » était jusqu’ici l’apanage du droit et de la science politique, l’intégra­tion européenne s’étant faite essentiellement via l’économie et la mise en place d’un cadre institutionnel et juridique. La société – objet de la sociologie –n’était abordée le plus sou­vent que par le biais de « mythes ». Car les valeurs communes incarnées par l’UE revêtent en définitive une teinte plus universelle qu’européenne. Quant à la formation éventuelle d’une identité collective, elle présupposerait l’existence d’une nation européenne…Par ailleurs, en matière de démocratie supranationale, l’organe de représentation directe (le Parlement européen) ne dispose pas de pouvoirs assez étendus en regard de la Commis­sion, tandis que la logique décision­nelle, de type top-down, se double d’une lourdeur bu­reaucratique avérée. La sociologie politique, dont la vocation est d’explorer les rapports entre la politique et la société, trouve ici tout son sens dans l’étude d’un processus d’inté­gration transnationale qui paraît avoir jusqu’ici largement négligé le champ sociétal. (sh)

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Europe », Regards sur l'économie allemande [En ligne], 89 | décembre 2008, mis en ligne le 13 janvier 2009, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://rea.revues.org/3053

Haut de page

Droits d’auteur

© CIRAC

Haut de page